Western spaghettiDes braqueurs provoquent un brasier sur une autoroute italienne

Lundi soir, une bande de braqueurs a bloqué l'A1 entre Modène et Bologne, en Italie. Ils ont fait sortir les gens de leur voiture sous la menace d'une arme et mis le feu à des véhicules. Leur cible était un camion blindé.
Keystone
Une tentative de braquage d'un transporteur de fonds a entraîné la fermeture de l'autoroute A1 entre Modène et Bologne lundi.
Keystone
L'accident a provoqué des embouteillages et le chaos dans la circulation.
Keystone
L'intervention de récupération des véhicules a duré toute la nuit.
Keystone
Des pompiers tentent d'éteindre le feu des voitures incendiées.
Myrte Müller

Ce qui s’est passé lundi soir sur l’autoroute italienne A1 était digne d’un film d’action. Entre Modène et Bologne, des braqueurs armés ont bloqué l’autoroute et menacé des conducteurs. Cet acte violent a terrifié l’Italie.

Malgré l’heure de pointe, la circulation était fluide entre les deux villes italiennes d’Émilie-Romagne. C’est à ce moment que plusieurs pneus ont soudainement éclaté près de San Cesario. Les véhicules ont dérapé et se sont écrasés les uns contre les autres. Des planches cloutées avaient été posées sur la route.

Alors qu’un embouteillage se forme derrière les voitures accidentées, neuf bandits cagoulés font sortir les gens de leur voiture tout en les menaçant avec leurs armes. Deux camions sont retournés et incendiés pour bloquer complètement l’autoroute. D’autres voitures prennent également feu. Trois violentes explosions retentissent. On entend des rafales de tirs. Les neuf hommes encerclent leur véritable objectif: un camion blindé transporteur de fonds.

«Ils ont pointé une mitrailleuse sur moi»

Un homme de 39 ans, originaire de Modène et pris au piège dans l’accident, raconte au journal «Il Resto del Carlino»: «On aurait dit le Far West». Il dit qu’il était sur la voie rapide quand il a vu les bandits à une distance d’environ six voitures devant lui. «Ils sont venus vers moi et m’ont pointé avec leur mitrailleuse», poursuit le témoin, «j’ai prié pour qu’ils ne me tirent pas dessus».

Un cauchemar, selon l’homme encore sous le choc. Un autre témoin a raconté comment les camionneurs paniqués ont tenté de faire reculer leurs véhicules, heurtant au passage d’autres voitures. «C’était le chaos», a-t-il dit.

Les bandits ont fui les mains vides

Des colonnes de fumée noire étaient visibles à des kilomètres à la ronde. La police, les pompiers et les ambulances se sont immédiatement dirigés vers le brasier. Mais lorsqu’ils sont arrivés sur place, les bandits étaient déjà partis. Malgré toute la violence et l’audace qu’ils avaient mises dans leur action, les braqueurs ont échoué. Le véhicule blindé s’est verrouillé automatiquement. Les gangsters n’ont pas récupéré le butin et ont finalement pris la fuite à bord de deux voitures blanches.

La chasse au gang est ouverte et des hélicoptères ont été déployés. Sur l’autoroute, qui est restée fermée des heures, les dégâts matériels sont considérables. On ne déclare heureusement aucun décès.

Les soupçons se tournent vers la mafia des Pouilles

Ce n’est pas la première attaque spectaculaire qui a eu lieu sur une autoroute en Italie. Depuis quelques années, des gangs armés jusqu’aux dents se sont spécialisés dans ce type d’action éclair.

Une grande partie des attaques sont commises par des membres de la mafia des Pouilles. On ne sait pas encore s’ils sont également responsables du brasier de Modène.